le revenu

by Flóp

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of le revenu via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

1.
01:50
2.
04:00
3.
4.
5.
6.
7.
02:30
8.
9.
03:30
10.
01:54
11.
12.
13.
02:18
14.

about

Première référence des Disques Bien, le revenu est une collection de chansons sur l'oubli, la fuite, l'éveil et les retrouvailles.
Avec les présences bienfaisantes d'Etienne Jaumet, Lori Sean Berg (Berg Sans Nipple), Mjo, Benoît Rault (Ben's Symphonic Orchestra), Vincent Ségal (Bumcello), Tante Hortense...

credits

released October 31, 2005

Flóp – le revenu

1. apprends-moi
flóp : guitares, voix, kiwi, triangle, vibraslap
mjo : voix
benoît rault : flûtes

2. que ça
flóp : guitare, voix
étienne jaumet : saxes
vincent ségal : violoncelles

3. dans le rétroviseur
flóp : guitare, banjo, voix, triangle
étienne jaumet : harmonium
mjo : voix, guimbarde, grelots
benoît rault : flûtes
lori sean berg : batterie

4. je t’ai vu passer
flóp : guitare, voix
étienne jaumet : SH101, harmonium
mjo : voix
benoît rault : flûte

5. trois fois par an
flóp : guitare, cuíca, voix, triangle
étienne jaumet : didjiridou
mjo : voix, guimbarde
benoît rault : flûtes
lori sean berg : batterie
francis XV : post-prod

6. les revenants
flóp : guitare, voix
étienne jaumet : MS20
lori sean berg : cornet

7. à oilpé
flóp : guitares, sanza, voix
étienne jaumet : SH101
mjo : voix

8. veuillez patienter
flóp : voix
étienne jaumet : voix
mjo : voix

9. sois têtu
flóp : guitare, basse, voix, reco, vibraslap
étienne jaumet : MS20, saxes, cris
korg minipops, space echo : batterie

10. l’amour
flóp : guitare, voix

11. les bons comptes
flóp : guitare, voix, prophet
étienne jaumet : SH101
lori sean berg : cornet
mjo : voix
korg minipops : batterie

12. on peut pas te faire confiance
flóp : guitare, voix
vincent ségal : violoncelles
mjo : voix

13. ni quoi
flóp : guitare, guimbarde, voix, ukulélé
étienne jaumet : didjiridou

14. un gros moment d’absence
flóp : voix, e-bow
mjo : appeaux, clochettes
tante hortense : piano
lori sean berg : batterie
étienne jaumet : SH-101, harmonium

Tous les textes et les musiques sont de flóp.
Le revenu a été
enregistré par etienne jaumet et flóp à Mains D’œuvres (Saint-ouen), Marseille (chez Tante Hortense) et Paris (chez flóp) essentiellement durant l’été 2004m
mixé par flóp
mastérisé par Tante Hortense.
la pochette et le livret ont étés dessinés par David Scrima.

6mer : benoît rousseaux, french touche, french, fabrice hadjhadj, cyann et ben, herman düne, stéphane massy, cosmo vitelli

un disque bien 2005

l’artiste seul décide du contenu de son disque bien


1) apprends-moi

apprends-moi
à croiser ton regard
apprends-moi
à souffler ton prénom
apprends-moi
à frapper à la porte
de ta maison
sans crier gare

apprends moi aussi à sourire
à jurer, à paraître idiot
et tous ces gestes triviaux
que j’ai jamais su accomplir

comme siffler
en marchant dans la rue
comme attendre
assis sur un perron
comme parler
avec un inconnu
ces trucs tous cons
dont t’as le secret

apprends-moi les !
apprends-moi les !

apprends-moi aussi à sourire
à jurer, à paraître idiot
et tous ces gestes triviaux
que j’ai jamais su accomplir
que j’ai jamais su accomplir
que j’ai jamais su accomplir

apprends-moi
à croiser ton regard
apprends-moi
à souffler ton prénom


2) que ça

je n’avais que ça à fout’
maintenant que
objectivement
j’en ai plus le temps
je fais que ça
je ne fais que ça
mais que ça
quand c’était le moment
je n’ai pas bougé
je n’ai pas daigné
bouger le petit doigt
maintenant qu’il
doit être trop tard
devine
je fais que ça
je ne fais que ça
mais que ça

pas quand j’aurais du
pas quand j’aurais pu
mais quand je devrais pas
et quand je ne peux plus
objectivement
je fais que ça
je ne fais que ça
mais que ça

3) dans le rétroviseur

je ne te cacherai pas qu’il était temps que je décampe
je ne te cacherai pas qu’il était temps que je dégage
quelques gouttes de sueur tracent une oblique sur ma tempe
quelques rayons de bonheur un arc de cercle à mon visage

dans le rétroviseur
je vois la route qui défile
dans le rétroviseur
je vois rétrécir la maison
dans le rétroviseur
je vois la route qui défile
et la vibration subtile
de la ligne d’horizon

là-bas sur les bas-côtés
des poteaux scandent ma fuite
là-bas sur les bas-côtés
je vois des câbles onduler

je ne te cacherai pas qu’il était temps que je décampe
je ne te cacherai pas qu’il était temps que je me tire
mais comme le lieu d’éloigne et que s’estompe mon ivresse
oui comme le lieu d’éloigne et la joie dont il est la cause
j’ai comme un pressentiment qui vient gâcher mon allégresse
j’ai comme un pressentiment d’avoir oublié quelque chose
dans le rétroviseur
je vois la route qui défile
dans le rétroviseur
je vois rétrécir la maison
dans le rétroviseur
je vois la route qui défile
et la vibration subtile
de la ligne d’horizon

4) je t’ai vu passer

le monde était inerte
courrant sans même un mouvement à
sa prévisible perte

le monde était exsangue
gis cendre de sa peau et sec
de son cœur de sa langue

et je me condamnais
à m’évanouir avec lui

et puis je t’ai vu passer (bis)

rien ne m’y préparait
je crois que j’allais acheter du pain
poster du courrier

un walkman sur la tête
et dedans des tracas d’argent
des histoires de diabète


et je me résignais
à mourir à feu minuscule

et puis je t’ai vu passer (bis)

le monde était opaque
surpeuplé de statues muettes
tel une île de Pâques
le monde était tiédasse
à l’exacte température
du corps d’une limace

et je ne sentais plus
ni révolte ni compassion ni rien

et puis je t’ai vu passer (bis) X3

5) 3Xan

3 fois par an
en un éclair aveuglant
je me rappelle
que je suis mortel

ça peut me prendre
dans mon lit ou dans le Centre
Leclerc le jour
des soldes d’hiver


6) les revenants

je n’ai pas cherché
ni à vous connaître
ni à vous quitter
et si peu vous fait reparaître
comme si peu vous fit exister

Michel Brenman, Marie Trillet,
Fréderic Nizard,
Didier Macaux, David Gillard
Kaïs Baroudi,

Poupak Taguibegui,
Alix Cagnolari,
Catherine-Agathe Fleck
Thibaud de Lussy

Narcisse Dogo, Lionel Boultif
Lola Del Corral,
Edmée Lefranc, Lionel Cottu
Jean-Philippe Rabol,

vous ne m’avez jamais manqué
d’où vient qu’aujourd’hui il me coûte
de vous évoquer


7) à oilpé

t’as un futal
t’as des baskets
un pendentif
sous ta liquette

mais à oilpé
qu’est-ce t’as ?
à oilpé
qu’est-ce t’en fais de ça ?
t’as un futal – des guibolles dedans
t’as des baskets – des pieds aussi
un pendentif – autour de ton cou
sous ta liquette – un torse aussi

tas de l’aura
tas de l’ambition
t’as toute ma
considération

mais à oilpé
qu’est-ce t’as ?
à oilpé
qu’est-ce qui te reste de ça ?
à oilpé
qu’est-ce t’as ?
à oilpé
moi je t’aime bien comme ça
à oilpé
en fait, je te préfère comme ça
à oilpé

8) veuillez patienter

(veuillez patienter
pendant que je stationne
quelques instants…)

nos regards se lèvent
nos regards se croisent
nos paupières cillent
nos regards se toisent

nos regards s’évitent
nos jambes se croisent
nos vestes se fripent
nos journaux se froissent

certains d’entre nous se disent
pourvu que ça s’arrête
d’autres parmi nous se disent
pourvu que ça ne s’arrête jamais…

nos regards se fripent
nos regards se froissent
nos paupières s’évitent
nos journaux se toisent

certains d’entre nous se disent
pourvu que ça s’arrête
d’autres parmi nous se disent
pourvu que ça ne s’arrête jamais…
mais ça s’arrête toujours


9) sois têtu

tout ce qu’on te reproche
est de toi le plus sûr
le plus proche
le plus pur

cultive le sans but
et que contre tes dents
la terre entiè-
re bute

SOIS TETU

qui que tu sois
ne tutoie
quiconque te
croie battu...

sois têtu.

exige au maquilleur
ta tête la plus dure
et n’aie cure
des railleurs

écoute tout conseil
pour n’en pas tenir compte
bois cul sec
toute honte

SOIS TETU

qui que tu sois
ne tutoie
quiconque te
croie battu...

lève la voix
et rembarre
quiconque te barre
la voie

têtu sois


10) l’amour

on dit que l’amour est merveilleux
qu’on ne peut rien rêver de mieux
ni de plus grand
qu’il est vraiment le
cadeau de dieu à ses enfants

on dit que l’amour est délicieux
qu’il vous envoie si vite aux cieux
qu’on croirait guère
retoucher terre
avant un siècle ou deux

mais tout ça
c’est que des on-dit
je voudrais pas
gâcher ma vie
en
spéculations et
arrondis
je veux le voir avec mes yeux
même si aussi

on dit que l’amour est pernicieux
qu’il vous envoie trop vite aux cieux
comme une came, il
grille votre âme, ses
petites flammes font de grands feux

mais tout ça, c’est du baratin
vulgate de seconde main
j’exige le libre examen
car je veux le voir de mes yeux
vu

on dit que l’amour est merveilleux
et je ne demande pas mieux
que de le vérifier
expérimentalement

11) les bons comptes

quand t’auras peur
quand t’auras froid
pense avec joie
à
tous les cours que t’as séché
tous les gens que t’as fâché

les oublie pas
c’est toujours ça

lorsque saint pierre
sera face à toi
rappelle-lui

tous les cours que t’as séché
tous les gens que t’as fâché
tous les skeuds que t’as fauché
les boulots que t’as torchés

faut les compter
ça vaut son poids


12) on peut pas te faire confiance

à ton avis,
de quelle couleur est le ciel ?
et bien non,
non, tu n'y es pas du tout

à ton avis,
quelle est la saveur du miel ?
pas du tout,
non, pas du tout, pas du tout

on peut pas te faire confiance
non vraiment
on peut pas te faire confiance

à ton avis,
un chien descend-t-il d'un chien ?
et bien non,
non, encore une fois non

à ton avis,
deux et deux ça fait combien ?
et bien non,
non, non, n'insiste pas, non

on peut pas te faire confiance
non vraiment
on peut pas te faire confiance

c'est à croire
que tu joues à l'imbécile
que tu joues à l'imbécile

et d'après toi,
de qui est tu amoureux ?
et bien non,
quoique tu racontes, non

et selon toi,
es-tu de ton sort heureux ?
et bien non,
quoique tu prétendes, non

on peut pas te faire confiance
non vraiment
et toi, te fais-tu confiance ?




13) ni quoi

moi, ni je dis que c’est comme ça
ni je dis pas
ni j’en ai quoi que ce soit à foutre, ni quoi
ni je nie que c’est comme ça
ni je nie pas
ni je nie que je nie pas, ni quoi, voilà

j’ai rien dit
pour l’instant, j’ai rien dit
et tant que j’ai rien dit
sois gentil, répond pas

fais-moi pas dire
ce que j’ai pas dit
mais ce que j’ai dit pour l’instant
c'est-à-dire : rien

moi, ni je dis que c’est comme ça
ni je dis pas
ni j’en ai quoi que ce soit à foutre, ni quoi
ni je nie que c’est comme ça
ni je nie pas
ni je nie que je nie pas, ni quoi, voilà

peut-être j’ai commencé à dire quelque chose mais
quelque soit
le poids de ma prose
le nombre de mes jambes
les litres de ma bave
tant que j’ai pas fini
considère que j’ai rien dit

moi, ni je dis que c’est comme ça
ni je dis pas
ni j’en ai quoi que ce soit à foutre, ni quoi
ni je nie que c’est comme ça
ni je nie pas
ni je nie que je nie pas, ni quoi, voilà



14) un gros moment d'absence

(excuse-moi
je ne t'écoutais plus)

j'ai eu un moment d'absence
il a duré quinze années

aujourd'hui que je renais
que je reprends connaissance
plus rien je ne reconnais

j'ai eu un moment d'absence
il a duré quinze années

une taie s'était formée
qui obscurcissait mes sens
et me brouillait la pensée

j'ai eu un moment d'absence
il a duré quinze années

aujourd'hui je peux l'avouer :
je n'ai jamais vu le ciel
n'ai jamais goûté au miel
n’ai jamais senti de pluie

et puis

jamais caressé de chien
jamais prononcé un mot
n'ai jamais fait d'addition
n'ai jamais aimé quiconque
n'ai jamais éprouvé un commencement de sentiment de sensation

j'ai eu un moment d'absence
il a duré quinze années

tags

license

all rights reserved

about

Flóp Paris, France

Francisco López, surnommé Flóp, écrit des chansons depuis 1990 et publie des disques depuis 1998 : en tout, 4 disques pressés, 6 CDR et un 45 tours.
Il est par ailleurs l’un des fondateurs des Disques Bien ce qui motive chez lui quelque fierté.
... more

contact / help

Contact Flóp

Streaming and
Download help